Lancement du Moroccan Consumer Day

En partenariat avec la CGEM, le Groupement des Annonceurs du Maroc (GAM) et l’association Uniconso pour la protection des consommateurs, Consonews, premier média multicanal dédié à la consommation, lance la première édition du Moroccan Consumer Day qui sera ainsi tenue le 15 Mars à l’hôtel Farah Casablanca.

Le Moroccan Consumer Day est en effet un événement qui a l’ambition de devenir un rendez-vous annuel incontournable à l’occasion de la journée mondiale des droits des consommateurs. Cela dans le but d’éclairer l’opinion publique sur les avancées faites en matière de protection du consommateur et des efforts fournis par les différents acteurs concernés dans ce sens. L’objectif étant de permettre une consommation plus éveillée et des rapports consommateurs-marques étroits fondés sur une meilleure connaissance mutuelle.

Tenu cette année sous le thème : « Protection du consommateur, levier de développement économique et social de l’entreprise », le Moroccan Consumer Day verra la participation de plusieurs institutions, intervenants et invités qui font autorité dans leurs domaines respectifs pour discuter des problématiques d’actualité liées aux consommateurs.

Pour rappel, la protection du consommateur est devenue aujourd’hui un des droits de la citoyenneté, un droit qui a été confirmé par l’Assemblée générale des Nations unies dans sa résolution 39/248 du 9 avril 1985 établissant un ensemble de principes visant à mettre le consommateur à l’abri des dépassements.

Au Maroc, la question de la protection du consommateur a pris un réel tournant avec la promulgation en 2011 de la loi 08-31. La présence de cette loi spécifique, édictant des mesures de protection du consommateur, d’un réseau dense des associations de protection des consommateurs et de guichets de réclamations, de plateformes institutionnelles officielles physiques et digitales dédiées à cette problématique, ce sont là quelques éléments factuels qui mettent le pays à l’avant-garde en matière de protection du consommateur non seulement au niveau de la région mais aussi à l’échelle continentale.

Des actions nécessaires et louables mais qui ne doivent pas faire oublier que la marge de progression en la matière reste bien considérable ce qui appelle à une vigilance permanente et à une mobilisation soutenue de l’ensemble des composantes de la société.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fringilla leo luctus elementum Donec Curabitur velit, tempus odio ultricies nec