Résultats financiers du groupe Banque Centrale Populaire

Les performances du Groupe Banque Centrale Populaire au terme de 2017 tiennent en une seule constatation : la banque est sur une ligne droite d’optimisation de ses acquis et de son ouverture sur le continent africain. « Nous avons réaffirmé nos ambitions d’expansion sur le continent africain à travers le renforcement de notre ancrage dans plusieurs pays stratégiques », déclare. Mohamed Benchaaboun, Président Directeur Général lors de la présenttaion des résultats financiers 2017.

Ainsi, au terme de l’année 2017, le groupe Banque Centrale Populaire réaffirme sa position de leader et affiche une importante progression de ses agrégats économiques et financiers, reflet de la dynamique de croissance et de performance amorcée dans le sillage du plan stratégique Elan 2020.

Le groupe poursuit en 2017 son développement économique, illustré par une croissance de 4,5% de son produit net bancaire et porté tant par le dynamisme de ses activités bancaires nationales que par celui de ses filiales au Maroc et à l’international.

De ce fait, la Banque au Maroc, véritable moteur de mobilisation de l’épargne nationale, confirme sa position de leader historique en collectant un additionnel de plus de 12 milliards de dirhams de dépôts auprès des clients particuliers résidents ou Marocains du monde. D’autre part, fort du premier réseau de distribution bancaire du royaume, celui d’une banque mutualiste profondément ancrée dans ses régions, le groupe renforce son dynamisme commercial au service de sa clientèle et réaffirme son engagement pour le financement de l’économie nationale, en portant une attention très particulière au tissu des petites et moyennes entreprises. La banque améliore ainsi son positionnement en matière de distribution de crédits, avec près de 24% de part de marché.

Par ailleurs, dans la droite ligne de l’exécution de son plan stratégique, les filiales nationales et internationales du groupe confirment leur contribution croissante à la création de valeur, impulsant une évolution manifeste de l’empreinte stratégique du groupe. En effet, ces filiales participent à près de 40% de l’additionnel du produit net bancaire. En s’appuyant sur la force du groupe et grâce au développement de synergies tant commerciales qu’opérationnelles, les filiales opérant dans le domaine des métiers financiers spécialisés affichent une progression de plus de 14% de leur activité. Leurs offres et expertises accompagnent ainsi la sophistication et le développement de l’économie marocaine.

2017 a été également marquée par l’accélération des activités du groupe à l’international. En effet, faisant écho au déploiement d’un nouveau plan stratégique d’envergure, les filiales subsahariennes du groupe affichent une progression à deux chiffres de leurs agrégats financiers majeurs, confirmant ainsi leur trajectoire de croissance soutenue. Ainsi, le produit net bancaire de ces filiales croît de près de 18%. Leur résultat net progresse également de 45%.

En outre, le management du groupe a réaffirmé ses ambitions d’expansion sur le continent africain à travers le renforcement de son ancrage au sein de plusieurs pays stratégiques, et renouvelé son engagement pour le développement durable par la construction du premier groupe bancaire solidaire et ancré localement.

Ces performances renouvelées illustrent la consistance des choix stratégiques et la robustesse des fondamentaux du groupe. C’est donc en ligne avec une trajectoire de transformation affirmée que « nous poursuivons notre élan vers un nouveau cycle de croissance et de performance à la hauteur de nos ambitions continentales », affirme le PDG du groupe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

porta. tempus ipsum neque. ante. eleifend