LE SECRETARIAT D’ETAT AU DEVELOPPEMENT DURABLE PRESENTE LES RESULTATS DE LA COP24 ET DE LA PARTICIPATION MAROCAINE

Vendredi dernier, le Secrétariat d’état chargé du Développement durable a organisé en son siège à Rabat une réunion d’information consacrée aux résultats de la COP24 et à la participation à cette conférence

      Présidée par Nezha EL OUAFI, Secrétaire d’État chargée du développement durable, cette réunion d’information a été marquée par une allocution introductive prononcée par cette dernière qui a affirmé l’engagement du Royaume du Maroc à poursuivre sa mobilisation et son rayonnement et sa dynamique insufflée par les Hautes orientations de Sa Majesté, notamment à travers le message fort adressé aux participants à la COP 24.

      Par la suite, deux exposés ont été présentés et ont porté successivement sur la participation de la délégation Marocaine à ladite conférence et ses principaux résultats ainsi que les chantiers nationaux de lutte contre le changement climatique.

     Ces présentations ont suscité des témoignages et un débat très fructueux de tous les participants représentants les institutions gouvernementales, les autorités locales, le secteur privé, la société civile et les médias qui ont mis en la richesse que connait le Maroc en matière de programmes et chantiers de lutte contre le changement climatique et aussi en matière de représentativité et de dynamisme de participation de la délégation Marocaine aux COP au fil des années et particulièrement ces deux dernières années.

      La première présentation consacrée aux résultats de la COP 24 a mis l’accent sur les objectifs de la participation marocaine a cet évènement planétaire à savoir : La mobilisation des différents partenaires concernés par les changements climatiques dans le cadre de la dynamique qu’a connu notre pays ces dernières années , le renforcement du leadership marocain et son rôle dans la coopération Sud-Sud lancée lors de la COP 22, la mobilisation des moyens techniques et financiers pour la réussite des differents programmes en liaisons avec les Changements climatiques.

     Aussi, un accent a été mis sur les différentes activités organisées par le Maroc lors de cette COP 24 aussi bien au niveau du pavillon Marocain que dans le cadre des activités parallèles en plus de la participation marocaine aux travaux de la réunion de coordination des ministres africains de l’environnement. 

      Le seconde communication présentée lors de cette réunion d’information a été consacrée a la présentation des chantiers d’opérationnalisation de l’Accord de Paris et a traité du NDC  Maroc : Feuille de route de la mise en œuvre, du Renforcement de la résilience et d’adaptation, des PNA, PCN et PCR,  de la Finance climat, du Cadre de Transparence renforcé, du Renforcement opérationnel du 4C et de la Coopération sud-sud

      Les principales recommandations issues de cette réunion d’information sont comme ci après soulignées :

  • L’organisation d’une réunion mensuelle au siège des différents ministères pour informer et expliquer aussi bien les défis du changement climatique et les opportunités possibles en matière de financement de projets aussi bien d’adaptation aux impacts du changement climatique que d’atténuation de Gaz à Effet de Serre (à mettre en œuvre, entre autres dans le cadre de l’NDC).
  • Planification et opérationnalisation du programme de renforcement des capacités, par le Centre de Compétences e, matière de Changement Climatique (4C MAROC), des différents acteurs en matière de négociation, de définition d’indicateurs de vulnérabilité, de planification territoriales soft en carbone…Le dit centre est amené aussi à jouer un rôle fort important dans aussi bien le renforcementdes capacités des partenaires Africains que dans l’opérationnalisation des activités destrois Commissions sous – régionales créées lors de de la COP 22 (de la région du Sahel, de la région du Bassin du Congo et des Etats Insulaires).
  • Le 4 C prévoit aussi un renforcement de capacités digitale et à distance, un programme qui sera réalisé avec l’appui du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).
  • Partenariat avec les Territoires pour une mise en œuvre de l’NDC au niveau desdits territoires ;

La mise en place d’un mécanisme de gouvernance sur le plan institutionnel du Comité Changement Climatique, du Comité Interministériel de Négociation sur le Climat (CINC)….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quis, amet, risus elit. nunc vulputate, ut odio