Mohamed Sajid préside les festivités du nouvel an à Chefchaouen

Le ministre du Tourisme, du Transport Aérien, de l’Artisanat et de l’Economie Sociale, Mohamed Sajid  a présidé, le 1er février 2019, les cérémonies de célébration du nouvel an chinois, en compagnie de l’Ambassadeur de la République Populaire de Chine et du Gouverneur de la Province de Chefchaouen. Et ce, dans le cadre du renforcement de la coopération qui existe entre le Maroc et la Chine dans le domaine touristique et culturel. 

Il est à rappeler que la célébration du nouvel an chinois dans notre pays coïncide avec la signature d’un mémorandum d’entente pour l’organisation de l’année culturel et touristique du Maroc en Chine et réciproquement de la chine au Maroc en 2020. 

Toutefois, en marge des festivités de la célébration du nouvel an chinois dans la ville bleue, il a été procédé à l’exposition de plusieurs potentialités touristiques dont regorge Chefchaouen, notamment celle du tourisme  de montagne et la présentation des principaux circuits touristiques, tel que le circuit de Talsamtane et le centre Boukhalef. Ainsi que plusieurs présentations, tels que ceux des Associations actives au niveau de la province dans le domaine de l’économie sociale et solidaire, vu l’importance des ressources naturelles qui font la richesse de la région.

A cette occasion, dans une allocution faite par le ministre, en présence de l’Ambassadeur de Chine, du Gouverneur, des présidents des conseils, des élus et des représentants de la société civile, il a loué l’organisation de cette manifestation touristique et culturelle dans la ville de Chefchaouen afin de rapprocher les marocains des anciennes traditions chinoises, et aussi une opportunité de découverte de Chefchaouen en tant destination touristique qui est devenue, ces dernières années, une attraction de prédilection des  touristes chinois.

Mohamed Sajid a saisi, cette occasion, pour remercier monsieur l’Ambassadeur de Chine à Rabat d’avoir choisi la ville de Chefchaouen pour l’organisation de cette manifestation artistique sous le slogan ‘’l’amitié, la fraternité et la tolérance’’, ainsi que monsieur le gouverneur et les autorités locales pour tous les efforts qu’ils  ont fourni afin de participer à la réussite de cette manifestation.

D’autre part, le ministre a fait l’éloge de la visite de SM le Roi Mohammed VI en Chine en 2016, qui a été auréolée par la signature de plusieurs accords entre les deux pays, notamment l’annulation du visa en faveur des touristes chinois visitant le Maroc. Ce qui a permis de booster l’arrivée en masse des touristes chinois au Maroc en général et à la ville de Chefchaouen en particulier, dont le nombre des visiteurs au Maroc a atteint 180 000 touristes en 2018. Et le ministre d’ajouter que les gouvernements marocains et chinois multiplient les efforts pour la création d’une ligne aérienne  liant les deux pays.

Et afin de promouvoir la destination de Chefchaouen, le ministre  a déclaré l’ouverture d’une annexe touristique, et la livraison d’un espace d’accueil touristique, réalisé par la SMIT (Société Marocaine de l’Ingénierie Touristique) avec un investissement de 2 millions de dirhams. En outre, le ministre a annoncé au gouverneur que la Maison de l’Artisan, de l’Artisanat et de l’Economie Sociale est à la  disposition des responsables pour développer des projets à même de créer une valeur ajoutée pour la ville.

A cette occasion, la ville de Chefchaouen a vécu sur le rythme des festivités dans différents endroits de la ville, avec la participation de troupes marocaines et chinoises qui ont exécuté, avec brio et une maîtrise millimétrique, les danses du dragon et du lion au complexe culturel et sportif Mohammed VI et à la place mythique, Outa el Hammam et plusieurs activités, avec l’inauguration par le ministre marocain et l’ambassadeur chinois et la délégation l’accompagnant dans la soirée en appuyant sur l’interrupteur pour allumer les 1 500 lanternes rouges de la vieille ville, afin de souhaiter au peuple chinois une bonne année, une façon de déclarer les festivités du nouvel an chinois ouvertes.

En suite, le ministre du tourisme et l’Ambassadeur de Chine, ainsi que la délégation l’accompagnant ont procédé à la visite de l’ancienne médina de Chefchaouen, quelques infrastructures et sites historiques, maisons d’hôtes et restaurants traditionnels …

Lors des festivités, le ministre marocain et l’ambassadeur chinois, ainsi que les autorités locales se sont félicités des relations entre les deux pays qui sont aujourd’hui au beau fixe, en assurant que les efforts se poursuivront des deux côtés pour consolider davantage les liens entre Rabat et Pékin, se disant « optimiste pour l’avenir des relations entre les deux pays ». Ainsi que du succès de cette manifestation et de  son impact sur l’activité touristique et la promotion de la destination de Chefchaouen, en tant que ville douée d’une ancienne civilisation islamique et son extension de l’Andalousie, ce qui la qualifie pour attirer les touristes et connue depuis des siècles de la tolérance, de la cohabitation et de l’ amitié de sa population.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

non venenatis tempus pulvinar ut risus et, dolor. mattis dolor