Installation de Saïd Ahmiddouch, nouveau Wali de Casablanca-Settat

La cérémonie d’installation de Saïd Ahmiddouch, nommé nouveau Wali de la région de Casablanca-Settat, gouverneur de la préfecture de Casablanca, a été présidée, le 19 février dernier, par le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit, accompagné du ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, Noureddine Boutayeb.

A cette occasion, le ministre a prononcé une allocution, dans laquelle il a évoqué la détermination de l’État à mener une série de grandes réformes au cours des dernières années, dans le but de mettre en place un cadre juridique et institutionnel dans les domaines se rapportant au développement local à tous les niveaux.

Laftit a rappelé à l’assistance le rôle central dévolu à la wilaya dans le soutien du Conseil de la région pour la mise en œuvre du chantier de la régionalisation avancée, réitérant le besoin d’une coordination permanente avec les différentes collectivités territoriales élues et ce, dans le cadre d’une approche participative basée sur la coopération, la concertation et l’écoute mutuelle, et dans le strict respect des prérogatives de chaque partie, afin que la région occupe la place qui lui échoit en tant que capitale économique du Maroc.

Le ministre a souligné la nécessité d’opérer un saut qualitatif en matière d’investissement, facteur primordial pour l’amélioration des conditions sociales des citoyens surtout que Casablanca-Settat est une région des grands chantiers et un pôle économique leader aux plans national et mondial, disposant d’une infrastructure aux normes internationales, d’une place financière, d’institutions économiques et éducatives, qui la placent à l’avant-garde économique du Royaume.

Et d’ajouter que l’expansion urbanistique sera l’un des principaux défis pour la région durant la prochaine décennie, appelant à prendre des mesures anticipatives pour un aménagement équilibré à même de garantir un logement décent et d’améliorer le niveau de vie des citoyens, tout en prenant compte des dimensions économiques, sociales et environnementales, à la lumière des directives royales contenues dans le message adressé au 2ème Forum ministériel arabe, tenu en 2017 à Rabat, concernant le logement et le développement.

Laftit a, par ailleurs, rappelé le programme de développement du Grand Casablanca 2015-2020 en tant que l’un des grands projets économiques et sociaux, dont les nombreux chantiers ont comporté une composante essentielle se rapportant à la lutte contre les bidonvilles et l’habitat insalubre. De grands projets qui vont contribuer au renforcement de la cohésion urbaine et l’augmentation du niveau de vie dans la région. Donc, il incombera au nouveau Wali d’aller sur le terrain pour suivre leur exécution et d’adopter une approche intégrée assurant la rencontre, la complémentarité et la synergie entre les différentes politiques sectorielles, a fait remarquer le ministre.

Abdelouafi Laftit a, également, rappelé la Charte nationale de la décentralisation administrative en tant que nouveau cadre de gouvernance territoriale et de coordination interministérielle, en vertu de laquelle le Wali de la région est désormais habilité à jouer le rôle de catalyseur et d’incitateur des acteurs locaux pour la mise en œuvre adéquate des politiques publiques et la gestion efficiente des affaires de la région.

Au début de son allocution, le ministre a rappelé à l’assistance que Saïd Ahmidouch, que le Roi Mohammed VI a nommé, Wali de la région de Casablanca-Settat, Gouverneur de la préfecture de Casablanca, est né le 11 mai 1959 à Nador.

Ingénieur lauréat de l’Ecole des Mines de Paris, Ahmidouch a entamé sa carrière en qualité d’ingénieur à la SAMIR en 1985. Il a exercé la fonction de directeur à l’Alliance Africaine d’Assurances en 1986, puis de directeur général adjoint de la Compagnie Africaine d’Assurances en 1990 et jusqu’en 2000, année de sa nomination à la fonction de directeur général de la CNIA Assurance.

En mars 2005, Ahmidouch a été nommé président du directoire de la Bourse de Casablanca, puis directeur général de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

odio leo. Aliquam venenatis, id mi, justo ut at