La région Casablanca-Settat met en valeur son patrimoine

Dans le cadre de la préservation du patrimoine de la région Casablanca-Settat, la société de développement local «Casablanca Patrimoine» a organisé, le 26 février dernier à Casablanca, la première édition des «Rencontres du patrimoine». Objectif : Identifier et faire connaître le patrimoine culturel de la région Casablanca-Settat, et de mettre en valeur les composantes de son patrimoine matériel et immatériel.

Lors de la séance d’ouverture de cette rencontre, initiée sous le thème «le patrimoine de la région Casablanca-Settat, une richesse à faire connaître», le directeur de la société, Ahmed Taoufik Naciri, a indiqué que cette rencontre est organisée dans le sillage d’une série de rencontres thématiques mensuelles, organisées par Casablanca Patrimoine afin de mettre en valeur le patrimoine et promouvoir l’industrie culturelle dans la région.

L’objectif de ces rencontres thématiques rentre dans le cadre de la sensibilisation sur l’importance de ce patrimoine culturel, ainsi que la nécessité de sa mise en valeur en permettant à tous les acteurs de s’approprier les outils pour le préserver à travers notamment sa diffusion, son contrôle et sa numérisation.

Dans ce contexte, Naciri a fait remarquer que la société a mis en place, au cours des derniers mois, un plan d’action global pour mettre en valeur ce patrimoine, soulignant que ce plan comprend trois principaux axes, à savoir la connaissance de ce patrimoine, son inventaire et sa documentation, le faire connaître aux niveaux local et international, et en faire un pilier important de développement économique et social dans la région Casablanca-Settat.

De son côté, le ministre de la culture et de la communication, Mohamed Laâraj, a indiqué que la région de Casablanca-Settat est riche par son patrimoine culturel, ses traditions et son histoire, insistant sur la nécessité de faire connaître et sauvegarder ce patrimoine et de déployer davantage d’efforts pour mettre en évidence les composantes de la créativité du patrimoine matériel et immatériel de la région.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sit neque. non nec ipsum Curabitur tristique odio libero leo commodo