Préparation d’une étude d’analyse de la demande des touristes étrangers

Avec le changement du comportement d’achat et de réservation des touristes à cause de la prépondérance du digital et l’apparition depuis quelques années de nouvelles tendances sur le marché touristique,  de nouveaux produits sont disponibles et les offres sont multiples.

C’est pourquoi, l’Office national marocain du tourisme (ONMT) espère améliorer les produits touristiques et les attractions ciblant les touristes étrangers. Pour ce faire, l’Office vient de lancer un appel d’offres relatif à une étude sur la demande des touristes étrangers. Cette étude concerne plusieurs destinations au Maroc (villes et régions), ainsi que les pays de provenance de touristes. 

La finalité de cette étude consiste à avoir une connaissance plus précise des touristes étrangers en termes de profil, comportement et perceptions pour une planification marketing efficace. Sachant que la dernière étude multi marchés effectuée par l’Office national marocain du tourisme (ONMT) date de 2012, ne permet pas de tracer les changements qu’a connus la destination Maroc depuis ce temps.

A cet effet, le digital a fortement influé sur l’industrie touristique, notamment en ce qui concerne le comportement d’achat et de voyage des touristes (sources d’informations, canaux d’achat et de réservation). De même, le comportement des voyageurs évolue en termes de fréquence, de durée, ou encore de budget. C’est dans ce cadre que cette démarche permettra de tirer les enseignements nécessaires pouvant aider à répondre aux besoins des touristes étrangers potentiels et à mettre à leur disposition le produit touristique et les attractions qui leur conviennent.

L’autre objectif consiste à augmenter le nombre des arrivées tout en rationalisant les dépenses de promotion et en visant une plus grande efficacité en termes de coût d’attraction de touristes en provenance des différents marchés cibles. L’étude comportera donc une enquête de terrain afin d’expliquer et illustrer clairement le comportement d’achat et de voyage des touristes étrangers.

Sur le plan comparatif, cette étude permettra d’évaluer la position concurrentielle de la destination Maroc par rapport à certaines autres destinations touristiques, notamment dans le pourtour méditerranéen. Sur le terrain, l’enquête va cibler les marchés comme la France, l’Espagne, l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Italie, les Pays-Bas et la Belgique où la notoriété de la destination Maroc est assez élevée et où le nombre des touristes est important. L’enquête va également porter sur les marchés où la notoriété du Maroc est à améliorer et où il y a encore une marge à gagner en termes de flux de touristes comme la Russie, la Pologne, la Suède, les Etats-Unis, les pays du CCG et la Chine. Quant aux destinations touristiques concurrentes, l’étude se focalisera sur l’Egypte, la Turquie, la Tunisie, la Croatie, l’Espagne et la Grèce. Afin de s’orienter en matière d’investissement marketing, plusieurs villes et régions marocaines seront analysées comme Tanger, Saidia, Fès, Meknès,  Rabat, Casablanca, Marrakech, Essaouira, Ouarzazate, Agadir, Dakhla et Azilal.  En termes de villes et régions touristiques concurrentes, cette étude portera sur des villes comme Amsterdam, Saint-Malo, Barcelone, Lisbonne, Madrid, Antalya, Sharm El Sheikh, Istanbul, Sienne, Tozeur, Hammamet, Iles Canaries. En outre, pour améliorer la demande touristique, l’étude sera axée sur les produits touristiques les plus en vue comme la nature et l’aventure, le golf, le bien-être, les sports nautiques …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Curabitur at ut ut ultricies facilisis accumsan