Tanger dispose d’un 2ème complexe cinématographique, « Megarama Goya »

En marge de la 20ème édition du Festival national du film de Tanger (FNFT), organisée, du 1er au 9 mars à Tanger, sous le Haut patronage de SM le roi Mohammed VI, il a été procédé à l’inauguration officielle du cinéma « Megarama Goya ».

Situé au centre-ville,  ce complexe cinématographique a été inauguré par le ministre de la Culture et de la Communication, Mohamed Laaraj, le Wali de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, gouverneur de la préfecture de Tanger-Assilah, Mohamed Mhidia, le directeur du Centre cinématographique marocain (CCM), Sarim Fassi Fihri et le directeur général d’exploitation Megarama, Youssef Benwakrim, ainsi que plusieurs personnalités du monde artistique.

Dans cde sens, et fier de l’ouverture de ce nouveau complexe cinématographique, Laaraj a déclaré à la presse que son ministère travaille en étroite collaboration avec le centre cinématographique marocain (CCM) pour l’élaboration d’un plan visant l’élargissement du réseau des salles de cinéma dans le Royaume.

Et d’ajouter avec un fort regret que le manque de salles de cinéma et des infrastructures cinématographiques pose un vrai problème, tout en soulignant que ce nouveau plan insufflera une nouvelle dynamique au cinéma marocain et encouragera l’ouverture des salles de cinéma dans les différentes villes marocaines. Le ministre a rappelé que cette dynamique permettra la promotion de la culture cinématographique et d’accompagner les dernières nouveautés du 7ème art, ainsi que le développement de l’industrie cinématographique dans notre pays.

Quant à Benwakrim, tout heureux » de l’ouverture de ce site, il a indiqué « qu’en plus de la projection des films nationaux et internationaux, ce complexe abritera plusieurs manifestations culturelles et accompagnera des festivals, dont le FNFT ».

Nécessitant un budget de 20 millions de dirhams, ce complexe est composé d’une grande salle avec une capacité de 440 fauteuils et deux autres au rez-de-chaussée avec 80 places chacune. Il est équipé du plus grand écran de la ville de Tanger et propose des projections en numérique et en 3D, a fait savoir Benwakrim, ajoutant qu’après la première ouverture de Megarama city mall, il était fondamental d’avoir une présence au cœur de la ville du Détroit.

Pour rappel, les longs-métrages hors compétition du FNFT sont projetés à Megarama Goya. A savoir « De sable et de feu » de Souheil Benbarka, « Amparo 54 » de Maria Dobli, « Le grand petit Miloud, une échappée d’antan » de Leila El Amine Demnati, « Nomades » de Olivier Coussemacq, « Renaut 12 » de Mohamed El Khatib, « Taxi Bied » de Moncef Malzi et « Echos du Sahara » de Rachid Kasmi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nullam commodo dolor. vel, suscipit leo id tempus mattis vulputate, ut eget