La RAM va multiplier ses vols vers le Sud Marocain

Les habitants des provinces du Sud Marocain peuvent se frotter les mains. Le Conseil régional de Laâyoune-Sakia El Hamra a validé dans sa dernière session ordinaire une convention de partenariat avec la Royal Air Maroc pour le renforcement des connexions aériennes de et vers cette région. Ainsi, dès le mois d’avril prochain, le Sud Marocain verra une véritable opération de désenclavement aérien avec au total 35 lignes aériennes par semaine au lieu des 14 qui sont opérationnelles actuellement.

A noter que cette nouvelle convention d’un montant total de 42 millions DH est valable sur dix ans (2019-2029), elle a pour objet le développement des dessertes des villes entre Laâyoune et d’autres régions du Royaume, et prévoit l’augmentation des vols au niveau des lignes aériennes déjà existantes et la création de nouvelles lignes. Par ailleurs, en vertu de cette convention il sera procédé au doublement des fréquences entre Casablanca et Laâyoune pour atteindre deux vols par jour et 14 par semaine. Une autre ligne verra le jour entre la capitale économique du Royaume et la capitale culturelle des provinces du Sud, Smara, à raison de deux vols par semaine après la mise en service de l’aéroport de cette dernière qui connaît actuellement la réalisation des derniers travaux d’aménagement et de rénovation.

 En outre, Laâyoune sera reliée pour la première fois à Guelmim et qui dispose désormais d’une nouvelle aérogare inaugurée le mois de janvier dernier par SM le Roi. Une infrastructure qui a nécessité une enveloppe budgétaire de 273,5 millions DH, avec une capacité d’accueil de 700.000 passagers par an. Marrakech sera également directement reliée à Laâyoune chaque vendredi et dimanche, alors qu’une liaison quotidienne sera assurée vers Agadir.

Ainsi, en vertu de cette convention, la Royal Air Maroc ouvrira une nouvelle liaison entre Laâyoune et les îles Canaries et offrira à ses clients basés au sud du Royaume la possibilité de se rendre directement dans les deux provinces qui composent l’archipel canarien : Las Palmas et Santa Cruz de Tenerife. Par ailleurs une base aérienne de la RAM sera implantée au niveau de l’aéroport Hassan Ier de Laâyoune et qui sera assurée par un ATR72 d’une capacité totale de 72 passagers. La représentation commerciale de la RAM à Laâyoune sera également renforcée pour accompagner la nouvelle dynamique attendue après la signature de ce partenariat.

A cet effet, et selon l’ONDA, l’aéroport de Laâyoune a enregistré, une hausse de 7,52% en 2018 en termes de trafic passagers par rapport à l’année précédente. Le nombre de passagers ayant transité par cet aéroport a atteint 221.784 durant l’année dernière, contre 206.274 voyageurs en 2017. L’aéroport s’est adjugé 0,98% du total des mouvements du trafic aérien commercial au Maroc, se plaçant ainsi à la 9e place parmi les aéroports du royaume.

Avec ces liaisons, les nouvelles dessertes vont participer au renforcement du réseau aérien de la région et de son développement socio-économique et touristique, notamment à travers la stimulation des activités économiques et culturelles dans les provinces du Sud Marocain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

mattis ipsum Donec elit. Praesent id non odio