Le Français Benoît Paire remporte le 35e Grand Prix Hassan II

Le tennis français était à l’honneur lors de la 35è édition du Grand Prix Hassan II de tennis déroulé du 8 au 14 avril au Royal Tennis Club de Marrakech sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI que Dieu l’assiste.

Le titre de ce rendez-vous tennistique international du Maroc, le premier et seul tournoi ATP de 250 points en Afrique, est revenu à la France au détriment de l’Espagne. Le Tricolore Benoît Paire s’est imposé face à son homologue de la Roja et tenant du titre, Pablo Andujar, sur le score de 2 sets à zéro (6-2/6-3), dimanche sur le court central Younes El Aynaoui du RTCM. Dans le tableau des doubles, le sacre final est revenu au duo composé de l’Autrichien Jürgen Melzer et du Croate Franko Skugor vainqueur en finale du tandem constitué du Néerlandais Matwé Middelkoop et du Danois Frederik Nielsen (6-4/7-6).

*****

Le Français Benoit Paire (29 ans et 69è mondial) a réussi une belle victoire en s’adjugeant le sacre final de ce Grand Prix Hassan II doté d’un prix de 560.000 euros, dont près de 90.000 euros au vainqueur.

Si Andujar, un grand tennisman de la Roja (33 ans et 70è mondial), reste un amoureux de la terre battue du Maroc et seul joueur ayant remporté le Grand Prix Hassan II à 3 reprises dont l’édition 2018 ici même à Marrakech après celles de Casablanca (2011 et 2012), Paire, lui, vient de décrocher le deuxième titre de sa carrière, après celui remporté en 2015 à Bastad en Suède.

Aujourd’hui, le Français revient à Marrakech pour faire deux pierres d’un seul coup. Remporter son premier sacre au tournoi marocain, le premier en Afrique, et  prendre sa revanche sur l’Espagnol qui l’avait déjà battu, il y a 2 semaines,  en finale du Challenger de Marbella en 3 sets (4-6, 7-6, 6-4). C’est donc un très bon retour pour Paire qui était impérial et intouchable tout au long du rendez-vous de Marrakech pour rejoindre ses coéquipiers tricolores vainqueurs du GP Hassan II dont Julien Boutter (2003), Paul-Henri Mathieu (2007) et Gilles Simon (2008). Simon (N°4) était le dernier joueur tête d’affiche à assurer sa présence jusqu’au dernier carré pour rendre la raquette à Pablo Andujar (6/1, 6/1). La seconde demi-finale a vu la sortie de l’un des favoris, l’autre français Jo-Wilfried Tsonga dominé par son compatriote Benoit Paire en 3 sets (2-6 6-4 6-3). Ce sont là les grands moments du carré d’AS de ce rendez-vous qui a eu son lot de surprises avec mention notamment l’élimination prématurée du N°1 du tournoi et 3e mondial, l’Allemand Alexander Zverev, battu au 2e tour par l’Espagnol Jaume Antoni Munar Clar (7/6, 2/6, 6/3).

Par contre, 3 têtes de série avaient commencé par s’éclipser dès le premier tour. L’Italien Fabio Fognini (N° 2 et 17e ATP) qui a été battu par le Tchèque Jiri Vesely (7/6, 6/4). Même chose pour le Serbe Laslo Djère (N°5) et l’Espagnol Fernando Verdasco (N°6) qui ont été sortis par des adversaires venus du tableau qualificatif, respectivement l’Italien Lorenzo Sonego vainqueur en 2 sets identiques (6/3, 6/3) et l’Ibérique Adrian Menendez-Maceiras en 3 sets (5/6, 6/2, 6/2).

Le Britannique Kyle Edmund (N°3 et 22 ATP), lui, a subi la loi de Tsonga  au 2e tour (7/6, 6/3)

Par contre, les têtes de série (7 et 8) l’Allemand Phillip Kohlschreiber et le Français Herbert Pierre-Hugues ont cédé au 2e tour respectivement face au futur finaliste et vainqueur Andujar (7/6, 6/4) et Paire (6/4, 6/2).

Voilà pour le verdict de ce 35e GP Hassan II qui a connu une grande réussite aussi bien organisationnelle que populaire avec des supporters venus en grande masse durant la plupart des matches. Ce rendez-vous s’est donc clôturé comme il a débuté avec des rencontres surprenantes et sensationnelles sur les courts du RTCMA mais aussi avec deux rendez-vous incontournables, un match d’exhibition qui s’est déroulé sur la Célèbre Place Jamâa El Fna, histoire de mettre le public marrakchi dans le bain des festivités de la journée mondiale du sport, et le « Kids Day », qui restait une occasion pour les plus petits enfants de découvrir les courts tout en échangeant les balles et en croisant les raquettes avec les plus grandes stars mondiales…

Au terme de la cérémonie de remise de prix présidée par le président de la FRMT, Fayçal Laraïchi, certains membres fédéraux dont Aziz Tifnouti président du RTCMA, les autorités locales de Marrakech, Hicham Arazi, directeur du tournoi en compagnie de son ami et coéquipier d’antan,  Karim Alami, un des trois mousquetaires ayant brillé au Grand Prix Hassan II… plusieurs hommages ont été rendus à différentes figures du tennis national et international dont l’arbitre Mohamed El Janati qui a dirigé la finale.  D’autres hommages ont été rendus, la veille, par la FRMT aux anciens champions du Maroc, ici et ailleurs, depuis l’aube de l’Indépendance. Il s’agit des anciens joueurs qui ont beaucoup donné au tennis national en sélections du Maroc dans plusieurs compétitions internationales en coupe Davis, aux Jeux Panarabes… et en étant dans un classement honorable à l’échelon mondial. Les tennismen honorés à cette occasion sont : Ali Laâroussi, Mohamed Benali, Omar Laimina, Mohamed El Achraoui connu sous le nom de Chinois, Abdellah El Jarichi portant également  le nom de Karnas, Mustapha Dislam, Houcine Saber, Mohamed Dlimi, Khalid Outaleb, Mehdi Tahiri et Mounire El Aârej. Tous ont été fiers et très satisfaits de celle belle et louable initiative de la Fédération Royale Marocaine de Tennis…

**********************************************************************************

Légende

Une vue de la cérémonie de remise des Prix du 35e GP Hassan II avec le finaliste espagnol, Pablo Andujar, et le vainqueur français, Benoit Paire.

**********************************************************************************

Leurs déclarations

Pablo Andujar, finaliste du Grand Prix Hassan II

« Je suis tellement heureux de me retrouver au Maroc une nouvelle fois. Ma carrière sans le Maroc c’est une autre carrière… Aujourd’hui, j’ai fait l’essentiel. Je me suis bataillé jusqu’au bout. J’ai trouvé devant moi un grand tennisman, Benoit Paire, qui a très bien joué. Il a un talent incroyable. Il mérite le sacre. Je le félicite et je lui souhaite bonne chance… Je félicite aussi le public qui était très agréable et que je remercie beaucoup pour son soutien… Je remercie également le club de Marrakech, les dirigeants, les organisateurs… et le directeur du tournoi Hicham Arazi. »

**********************

Benoit Paire, vainqueur du Grand Prix Hassan II

« Cette semaine s’est très bien passée pour moi. Je suis très ravi de m’être accroché tout au long du tournoi et d’avoir gagné en finale après avoir disputé de grands matches difficiles, notamment lors du 1er tour et en demi-finale contre mon compatriote Tsonga. C’est très bien pour la confiance. Cela fait du bien de se retrouver en finale. J’ai joué un superbe match contre Pablo Andujar. C’est très encourageant pour la suite de la saison. J’adore le Maroc où je viens régulièrement pour jouer du tennis, auparavant à Casablanca et maintenant à Marrakech. Je reviendrais ici l’année prochaine pour défendre mon titre. Cela pour continuer de remonter dans le classement ATP. Je me retrouverai parmi les 50 premiers et je vais tenter de persévérer sur cette même lancée en vue de gagner beaucoup d’autres matches et de m’approcher de mon meilleur classement qui était 18è. Donc à l’année prochaine Inchaallah… »

**********************

Hicham Arazi, directeur du Grand Prix Hassan II

«  Je sui très satisfait du déroulement de cette 35è édition du Grand Prix Hassan II de tennis. Je sui également très satisfait de cette « très belle finale » ayant opposé le tenant du titre, Pablo Andujar, et Benoît Paire, le beau vainqueur. Je tiens vivement à féliciter Benoît Paire pour le très beau tennis qu’il a produit, et je veux remercier et féliciter également Pablo Andujar car c’est un joueur magnifique qui a déjà remporté à trois reprises le GP Hassan II. Aussi, je suis très satisfait du tableau de cette 35è édition, qui était « le plus beau » depuis la création du tournoi, avec la présence de grands noms du tennis mondial, notamment l’Allemand Alexander Zverev (3è mondial) et l’Italien Fabio Fognini (17è mondial), outre les Français Jo-Wilfried Tsonga et Gilles Simon.

Enfin, j’adresse mes vifs remerciements à la FRMT et son président Fayçal Laraichi, à la presse, au grand public qui a afflué en grand nombre aux courts du RTCMA, aux organisateurs, au staff des arbitres et au superviseur, au président du club RTCMA, Aziz Tifnouti et à son staff pour tous les efforts consentis tout au long de cette semaine tennistique dans la cité ocre… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorem elit. Aliquam diam dapibus Curabitur ut