Le Tourisme Désertique et oasien en plein essor au Tafilalt

Connue par son passé historique et glorieux, la province d’Errachidia est dotée d’une richesse immense aussi bien niveau culturel et naturel qu’au niveau architectural et urbanistique. Ce qui témoigne de la grandeur de la civilisation qu’a connue le berceau de la Dynastie Alaouite qu’est cette région du Tafilalet caractérisée par un héritage fabuleux composé de ksours et kasbas, monuments historiques et mausolées.

Considérée comme étant la plus grande oasis du Royaume et l’une des régions historiques les plus importantes du Maroc, la région du Tafilalet conserve encore l’héritage de l’ancienne Sijilmassa, la ville martyre, fondée au 7ème siècle, et qui fut la capitale commerciale et culturelle du pays située entre L’Afrique noire, l’Afrique du nord, l’Europe et l’orient.

Par ailleurs, la province d’Errachidia dispose également d’un grand potentiel touristique, vu la diversité des données naturelles, la richesse de son patrimoine historique et culturel et l’importante variété tribale. Ce qui constitue au niveau du grand  Tafilalet une  mosaïque d’hommes et de traditions.

Les atouts touristiques de la province d’Errachidia sont aussi bien nombreux que variés. Une multitude de sites variés et paradoxaux avec des dunes féeriques de Merzouga, palmeraie verdoyante des vallées le long des oueds respectifs de Ziz, Ghris et de Guir constituant la grande oasis de Tafilalet. La vocation touristique de la province est confirmée encore davantage par la richesse des arts populaires et du folklore, mais aussi et surtout par le nombre et la diversité  des sites touristiques. 

Dans ce cadre, il y a lieu de noter que le produit touristique est réparti en quatre principaux thèmes à savoir : Le tourisme  culturel, le tourisme désertique et oasien, le thermalisme, et enfin les potentialités cinématographiques de la province.

 Ainsi, le tourisme culturel dans la province d’Errachidia se manifeste par le patrimoine architectural et urbanistique de ses ksours et casbahs, par la richesse des us et coutumes des différentes tribus de la région, ce qui a contribué à l’enrichissement de la civilisation qu’a connue le grand Tafilalet, berceau de la dynastie Alaouite et carrefour du commerce caravanier transitant autrefois par la ville de Sijilmassa vers l’Afrique.

Sur le plan du tourisme désertique et oasien, l’espace saharien, situé au sud de la province, avec ses nombreux oasis offrant ombre et gîtes, constitue un produit original et typique fort prisé qui fait partie du tourisme écologique en vogue de nos jours et qui répond au besoin de l’aventure et de la découverte de la nature du tourisme international.

Par ailleurs, les sources existantes dans la province notamment celle de Hammat My Ali Chérif et Hammat My Hachem sont visitées pour la qualité thérapeutique de leurs eaux dans le cadre du thermalisme les dunes de sable de Merzouga sont particulièrement fréquentées par les visiteurs nationaux et internationaux pour des cures de bains de sable.

Selon la délégation provinciale du ministère du tourisme contactée par le Journal, l’activité touristique au niveau des établissements d’hébergement touristique classés de la Province d’Errachidia a enregistré quelques 51198 arrivées de touristes dont 37992 touristes étrangers durant le premier semestre de l’année 2018 dernière contre seulement 46169 arrivées dont 38901 étrangers durant la même période en 2010 année de référence.

Le nombre de nuitées enregistré  dans ces établissements hôteliers classés durant le premier semestre de l’année 2018 est de 66273 nuitées contre 61479 nuitées durant le même semestre de l’année de référence 2010. Cette progression très significative de l’activité touristique relevée ces dernières années au niveau de la province d’Errachidia est due essentiellement aux grands efforts déployés par les responsables provinciaux et des services extérieurs concernés directement ou indirectement par le secteur avec à leur tête les Wali de la Région de Draa/Tafilalet ; Gouverneur de la Province d’Errachidia et le secteurs privé pour promouvoir la destination touristique et développer son infrastructure d’accueil et d’hébergement qui n’a rien a envier par rapport aux grandes destinations touristiques du Royaume.

En effet, il y a lieu de relever que la province d’Errachidia compte a ce jour quelques 31 Hôtels classés de 01 à 04 étoiles avec un total de 1324 chambres et 140 suites totalisant une capacité d’accueil de 2650 lits, Sept maisons d’hôte classées 1ère et 2ème catégories avec 53 chambres et 22 suites totalisant 167 lits, 39 auberges classées 1ère et 2ème catégorie avec 717 chambres et 34 suites et une capacité d’accueil globale de 1540 lits ; 38 gites classés 1ère et 2ème catégories avec 258 chambres et suites et 332 lits comme capacité d’accueil totale.

La province d’Errachidia compte aussi une résidence touristique de 3ème catégorie de 3 appartements totalisant 24 lits, Cinq camping totalisant 212 emplacement et 25 bungalow en plus de 19 organisateurs d’un totale de 24 Bivouacs. De même, il y a lieu de noter que la province compte trois restaurants classés de 1 à 3 fourchettes avec un total de 360 couvets, quatre agences de voyage et quelques 50 transporteurs touristiques et une centaines de guides de tourisme.

A noter aussi que sur le plan de l’infrastructure d’accueil touristique ; la province d’Errachidia compte quelques11 hôtels non classés avec 160 chambres et une capacité d’accueil de 300 lits, 73 auberges touristiques non classées à Merzouga et région avec 529 chambres et 1241 lits, Trois gites non classés de 17 chambres et 52 lits et quatre campings non classés totalisant 1050 emplacements. Dans ce même élan de développement touristique que connait la  province d’Errachidia, on nous rapporte que les trois prochaines années cette dernière connaitra l’ouverture d’une vingtaine de nouveaux hôtels, cinq résidences touristiques, deux maisons d’hôtes,  une dizaine d’auberges, une soixantaine de gites, sept campings.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

elit. id elit. id velit, pulvinar libero. vel,