RAM: Laâyoune a, désormais, sa base aérienne

Dans un communiqué publié, le 27 mai dernier, Royal Air Maroc (RAM) annonce l’ouverture prochaine d’une base aérienne à Laâyoune. Ainsi, dès le 11 juin 2019, un avion de type ATR-600 lancera depuis cette base de nouvelles destinations reliant Laâyoune à cinq autres villes du Royaume ainsi qu’aux Iles Canaries, poursuit le communiqué.

Cette initiative rentrant dans le cadre de la politique de régionalisation est une aubaine pour les clients intéressés. Ces derniers bénéficieront, en effet, d’un programme de six liaisons reliant Laâyoune à Agadir, Dakhla, Marrakech, Smara, Guelmim et Las Palmas. A cet effet,  ledit communiqué rappelle que la mise en place de cette base aérienne régionale intervient suite à la conclusion d’une convention de partenariat entre le Conseil de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra et la RAM.

Ainsi, au départ de la base aérienne de Laayoune, le nombre de fréquences est porté à 13 fréquences par semaine dont 10 vers les villes d’Agadir, Dakhla, Marrakech, Smara et Guelmim à raison de deux fréquences par semaine pour chacune des routes aériennes domestiques. Ces fréquences seront  renforcées par une liaison de trois fréquences par semaine entre Laâyoune et Las Palmas dans les Iles Canaries voisines.

Outre ces nouvelles dessertes, l’offre existante de la Compagnie Nationale sur son hub régional, reliant Laâyoune à Casablanca compte 14 fréquences par semaine, avec Agadir (4 fréquences par semaine), Dakhla (4 fréquences par semaine) et à Las Palmas (3 fréquences par semaine).

Ainsi, le total des routes opérationnelles sur la base aérienne de Laâyoune sont actuellement au nombre de 7 lignes à raison de 38 fréquences par semaine. Selon RAM, cette offre est proposée à des tarifs fixes et accessibles à toutes les bourses.

A noter que l’inauguration de cette base aérienne régionale est le fruit de la politique de RAM visant à accompagner la stratégie de régionalisation avancée du Royaume à travers le renforcement des liaisons aériennes domestiques. Ce qui  contribuera, certainement, au désenclavement des régions les plus éloignées du pays et de stimuler le développement économique et touristique dans notre pays. Un vœu pieux, cher aux professionnels du tourisme de la région.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sed ultricies ut tristique velit, consectetur vel, Donec risus dolor eleifend